Dorcas… vous êtes accomplies et entières, ne manquant de rien… Sauvées pour servir !

Désirez-vous que les sœurs « Dorcas » progressent…? voulez-vous que votre engagement se concrétise… ?

Acceptez donc de posséder toutes ces qualités indispensables : 

Amour – Vision – Sensibilité – Connaissance – Stabilité

Amour véritable pour Dieu

« … qu’est-ce que le Seigneur votre Dieu attend de vous ? Il désire que vous le respectiez en obéissant à sa volonté, en l’aimant et en le servant de tout votre cœur et de toute votre âme ». ( Deutéronome 10 :12)

Amour : Disposition profonde et fort désir envers quelqu’un ou quelque chose.

L’amour : C’est la chose primordiale que Dieu nous demande. Le degré de notre amour pour Dieu qualifie notre vie chrétienne.

Amour productif : Il est à la base de tous nos désirs, il régule nos actions et détermine la quantité et la qualité de notre service à Dieu.  L’amour véritable pour Dieu ne nous laisse pas indifférent envers Son œuvre, envers l’église ni devant les besoins du prochain. C’est cet amour qui nous fait agir et bouger.
L’AMOUR à deux directions : de bas en haut, et de long en large, de Dieu envers tous !

Vision pour l’œuvre de Dieu

« Lorsqu’il n’y a plus de vision d’avenir, le peuple périt ». (Proverbes 29 :18)

Vision : Est couramment l’acte de voir.

Avoir une vision : Spirituellement, cela consiste à une clarté d’idées, concepts et objectifs à atteindre.

La vision : Est celle qui permet aux chrétien de dépasser le niveau de l’ordinaire, le motivant à accomplir de grandes choses pour Dieu. LA VISION est essentielle pour la survie. Elle est générée par la foi, soutenue par l’espérance, animé de l’imagination et renforcée par l’enthousiasme. Elle est plus profonde qu’un rêve, plus ample qu’une idée et va au-delà de ce que l’on peut voir. LA VISION comprend tout ce qui ne peut être vu, prévisible ou supposé. Ne nous étonnons pas que là où il n’y a pas de vision, il n’y a pas de progrès !
Quel bel exemple : Néhémie, homme ayant eu une vision claire et fut un homme d’action !

Sensibilité pour les choses de Dieu

« Et Jésus voyant la foule, en eut compassion » (Matthieu 9 :36)

Sensibilité : Faculté de recevoir des impressions à travers l’essence. Disposition à sentir vivement les émotions, sentiments.

La sensibilité : Va au-delà de la vue, de l’odorat, du toucher, du goût et de l’ouïe. Elle nous fait percevoir des choses, des paroles, des sentiments, des situations qui ne sont pas dit. LA SENSIBILITÉ nous identifie aussi à l’état d’esprit d’autrui. LA SENSIBILITÉ des choses de Dieu amènera le croyant à être une personne spirituelle, elle sera telle, non seulement pour ce qu’elle démontre extérieurement, mais aussi pour ce qu’elle ressent et par conséquent, pour les motivations qui la font agir, donc elle est souvent à la base de nos actions et de nos œuvres.

La sensibilité spirituelle devient comme un fil invisible qui nous lie à Dieu et puis aux autres, nous fait percevoir tant la joie ou l’affliction de notre prochain, jusqu’à ce que nous lui venions en aide.

Attention, à ne pas confondre avec celui qui a « la larme facile ».

La connaissance de la Parole de Dieu

« Applique-toi à la lecture, à l’exhortation et à l’enseignement ». (1 Timothée 4 :13)

La connaissance : Faculté, acte, fait de connaître. S’informer, arriver à savoir. CONNAÎTRE, prendre possession intellectuellement.

La connaissance de la Parole de Dieu et de sa volonté ne se limite pas à l’instruction et à la connaissance intellectuelle. C’est avec notre engagement personnel, à travers la méditation systématique, avec la prière et la direction du Saint Esprit que nous pouvons parvenir à la connaissance de la parole de Dieu. La connaissance qui guide. La connaissance de la Parole de Dieu est le tableau indicateur du chrétien.
Celui qui veut arriver à destination doit suivre les instructions ; celui qui veut suivre les instructions doit les connaître ; celui qui veux les connaître doit s’appliquer à la lecture et à l’étude. Nous ne pouvons pas guider les autres si nous ne connaissons pas le chemin !
« Un aveugle pourrait-t-il guider un autre aveugle » ?

« Si vous demeurez en moi et mes paroles demeurent en vous… vous porterez beaucoup de fruits ».

La stabilité dans les voies de Dieu

« Soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’œuvre su Seigneur ». (1 Corinthiens 15 :58)

Stable : Qui est bien ferme, fixe, inamovible, permanent et constant. Qui ne subit pas les altérations ou les variations du temps ni des conditions auxquelles il est sujet.

Nous sommes exhortés à être des Chrétiens STABLES, qui résistent. Une personne équilibrée, stable est une personne qui sème confiance. Le chrétien qui est STABLE, ferme dans ses engagements est d’inspiration et de bon exemple pour les autres. LA STABILITÉ est de grande importance sur le chemin de la foi et aussi dans la vie quotidienne. En son temps, elle influencera les autres de manière bénéfique.

LES CONDITIONS CHANGENT, incompréhensions, souffrances, désespoirs, afflictions, mais les PROMESSES DU SEIGNEUR SONT ÉTERNELLES. « Qui nous séparera de l’amour de Christ ? » Romain 8 :35

LA STABILITÉ dans les voies de Dieu est une vertu indispensable au service chrétien ; elle nous rendra abondants en continu dans l’œuvre du Seigneur.

« Toute l’écriture est divinement inspirée, utile pour enseigner… pour instruire, afin que l’homme de Dieu soit accompli, et parfaitement instruit pour toute bonne œuvre. » 2 Timothée 3 :16-17

« Vous êtes parfaits et accomplis, ne manquant de rien. Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il l’a demanda Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. » Jacques 1 :4-5