Texte à lire : 1 Samuel 15:22-23 (BDS)

 Samuel lui dit alors:
Les holocaustes et les sacrifices
font-ils autant plaisir à l’Eternel que l’obéissance à ses ordres?
Non! Car l’obéissance est préférable aux sacrifices, la soumission vaut mieux que la graisse des béliers.
Car l’insoumission est aussi coupable que le péché de divination et la désobéissance aussi grave que le péché d’idolâtrie. Puisque tu as rejeté les ordres de l’Eternel, lui aussi te rejette et te retire la royauté.

Le jeune Samuel dès son enfance, continuellement dans la présence de Dieu, se fait interpeller par Lui afin de lui dire quelque chose de bouleversant. Lui-même dans le temple avec le sacrificateur, il va recevoir cette parole de Dieu concernant l’obéissance.

Le Seigneur ne demande pas toujours que nous comprenions la situation pour que nous obéissions à Sa volonté. Parfois notre vieille nature veut se rebeller et nous désirons rester dans cette zone de confort que nous connaissons si bien. Mais le Seigneur nous demande de faire et parfois sans le savoir.

Dieu nous demande une obéissance complète et immédiate. Il nous demande d’accomplir Sa Parole parfois sans comprendre le pourquoi du comment.

Le temps du moyen-âge dans l’histoire de l’humanité fut une des périodes des plus noires et dures. L’esclavage était d’actualité, les croisades, les famines et des maladies incurables dont la peste et la lèpre. Ces deux épidémies firent naitre beaucoup de théories différentes: viendraient-elles des animaux contaminés, d’une nourriture trop piquante ou serait-ce Dieu qui punissait l’humanité pour ses péchés? Des personnes iront même jusqu’à croire que des sorciers lançaient des sorts. Qui eut cru en ce temps que la peste et la lèpre étaient causés par des bactéries?

C’est au moment où la médecine jetta l’éponge que certaines personnes se renseignèrent dans la Bible. C’est dans le livre des Lévitiques qu’ils se plongèrent alors pour appliquer les ordonnances de Dieu contre la lèpre et les lépreux.

Moïse en écrivant ces règles, ne savait pas toute la théorie derrière. Il a pourtant décidé de les appliquer.

Trop souvent, nous venons avec un coeur partagé à l’église. Il arrive encore aujourd’hui que des chrétiens se sentent visés quand le prédicateur prêche en pensant que celui-ci veut les pointer du doigt. Mais si nous passons du temps dans la prière, nous saurons la vérité et nous connaitrons le coeur de Dieu. Nous comprendrons alors que c’est Dieu qui nous parle Lui-même. Sachons seulement ceci: Le diable ne veut qu’une chose et c’est que nous retournions à nos désirs passés.

S’il y a une chose qui est à retenir dans ce message est que:

« Mieux vaut obéir sans comprendre, que chercher à comprendre sans obéir. »

Certains d’entre nous attendons que les autres fassent le premier pas vers nous sans que nous ne le fassions. Au lieu de marcher avec Dieu, nous perdons notre temps dans l’orgueil et nous ferions bien de nous humilier devant la face de Dieu.

Voyons ensemble trois domaines de notre vie dans lesquels nous nous devons d’être entièrement soumis à Dieu:

  • Nos finances

Combien ne font pas confiance à Dieu et refusent de donner la dîme. La Parole de Dieu est claire: si nous lui faisons confiance, nous mangerons les meilleurs fruits de la terre. Les temps ont changé certes, mais reconnaissons-le, nous avons tous un endroit où vivre, du chauffage, des habits, de quoi manger.

  • Le moi et le pouvoir

On aime montrer du doigt mais on n’aime pas le cas inverse. La Bible nous dit que nous devons honorer en premier nos parents, nos frères et soeurs… Et par amour de la paix, nous devons parfois prendre sur nous des torts que nous n’avons jamais commis. Nous nous devons de pardonner les autres et pourtant tant de fois nous sommes rancuniers.

  • La sexualité

Aujourd’hui, tout est permis, normal et juste. Rencontrer un homme marié, c’est presque devenu un idéal. La fornication est une pratique normale et avec des gestes déplacés, on se permet de faire comprendre à l’autre que nous avons des désirs envers lui/elle. La soumission réciproque n’existe plus ou presque plus dans les couples chrétiens. Quand les non croyants entendent les problèmes de couples dans les foyers chrétiens, pensez-vous qu’ils soient touchés par un témoignage vivant?

Apprenons à obéir aux écritures et Dieu bénira notre vie si nous soumettons tout aspect de celle-ci entre ses mains.


Obéir, c’est croire que Dieu ne se trompe jamais.


Même si ce n’est pas très clair pour moi, je prends la décision d’obéir à Dieu. Quand Dieu vient bouleverser nos plans, ne Lui faisons pas résistance. Les hommes peuvent essayer de nous décourager par des paroles incrédules mais écoutons la voix de Notre Père Céleste. Si nous lui obéissons par la foi, sans comprendre, Il nous bénira au-delà de toute notre espérance.

Nous devons nous bouger et obéir dès aujourd’hui.

Ésaïe 1:15-20 dit comme ceci:

Lorsque vous étendez les mains pour me prier, je me cache les yeux, vous avez beau multiplier le nombre des prières, je ne vous entends pas car vos mains sont pleines de sang.
« Lavez-vous donc, purifiez-vous, écartez de ma vue vos méchantes actions et cessez de faire le mal. Efforcez-vous de pratiquer le bien, d’agir avec droiture, assistez l’opprimé, et défendez le droit de l’orphelin, plaidez la cause de la veuve !
Venez et discutons ensemble, dit l’Eternel : si vos péchés sont rouges comme de l’écarlate, ils deviendront aussi blancs que la neige. Oui, s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront aussi blancs que la laine. Si vous vous décidez à m’obéir, vous mangerez les meilleurs produits du pays. Mais, si vous refusez, si vous êtes rebelles, c’est l’épée qui vous mangera, » l’Eternel le déclare.

 

église évangélique d'Andenne

Pasteur Federico Parrinello